Hack Hay Day

Hack Hay Day

La ferme comme vous ne l’avez jamais vue. Bienvenue dans Hay Day, le jeu de ferme le plus populaire sur mobiles et tablettes, classé numéro un dans 122 pays.

Découvrez la vie à la campagne, faites pousser vos cultures et vendez vos produits à vos voisins et amis. Un monde idyllique vous attend ; un monde où il ne pleut pas, mais où les cultures ne fanent jamais. Mettez-vous au vert et accueillez des animaux excentriques pour créer une exploitation hors du commun !

Cheat Hay Day

Hay Day est un jeu de gestion d’une ferme ayant à la fois une activité d’élevage (de poules, vaches, cochons, moutons et chèvres) et d’agriculture (blé, maïs, carotte, soja, canne à sucre, coton, citrouille, pommes de terre, indigo, tomate, piment, fraises). La ferme comporte plusieurs bâtiments, dont une boulangerie, une provenderie, une grange, un silo, une marmite à pop-corn, un barbecue, un four à tartes, une sucrerie, une laiterie…

Le développement se fait par le commerce : des clients de passage, un tableau des commandes en camion, un embarcadère pour de grosses commandes par bateau, puis la construction d’un chemin de fer pour le commerce avec une ville qui se développera par le joueur. Les joueurs peuvent vendre et acheter des marchandises dans leur échoppe. Ils peuvent décorer leur ferme, se liguer entre joueurs du même voisinage et établir des discussions . L’éditeur communique avec les joueurs par un facteur et une boîte à lettres…

Une aide de jeu prend les traits de Tom, qui va chercher les produits qu’on lui demande.

Générateur de diamants Hay Day

Le jeu repose sur la production de ressources primaires végétales (blé, maïs, soja, cannes à sucre, carottes, coton, citrouille, indigo, pommes de terre, tomates, piments, fraises, riz), fruitières (pommes, framboises, mûres, cerises, cacao, café, citrons, bananes), animales (lait de vache, œufs, bacon (produit du cochon), laine, lait de chèvre), puis de leur transformation par des machines (provenderie, machine à pop-corn, laiterie, four à gâteaux, four à tartes, pressoir, glacerie, fourneau, etc.)

Le but est de faire de l’expérience, et de l’argent, pour agrandir son espace de ferme en achetant des territoires alentours, déboisant, asséchant les marais.

L’échoppe permet de vendre ses productions au prix indiqués par l’utilisateur, dans une certaine limite (maximum de 10 produits à la fois, avec un prix maximum dépendant du produit).

Le jeu se développe par des commandes par camion, par des personnes venant à la ferme acheter des productions, puis par le commerce maritime et le commerce avec la ville voisine. Le joueur se verra offrir une mine, permettant la recherche de minerais, et d’une zone de pêche.

Au début, on possède quelques diamants (permettant les améliorations des machines, des champs…), l’accélération des productions et l’augmentation des files de production des différentes machines, de l’argent, une ferme, une grange pour y entreposer les récoltes animales et les produits transformés et un silo pour y entreposer les productions végétales.

On nous donne 3 champs, bientôt 6, pour y planter les graines sur le principe d’une graine semée, deux graines récoltées, quelle que soit la graine plantée. Tout repose sur le temps nécessaire au développement de cette graine.

Chaque arbre fruitier fonctionne sur le même principe : une fois planté, il faut attendre un certain temps, dépendant du fruit, pour que l’arbre produise, d’abord 2 fruits, puis deux fois 3 fruits, avant de « faner ». Un joueur étranger peut alors raviver cet arbre pour une ultime récolte de 3 ou 4 fruits.

Concernant les productions animales, tout repose sur le même principe : un animal nourri fournit dans un certain temps une ressource : les animaux mettent un certain temps pour pondre un œuf, produire du lait, de la laine, etc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *